Bragassargues

Bragassargues
Bragassargues
Nombre d'habitants
169
Elus communautaires
Voir les fiches des élus
En savoir plus

Bragassargues est un paisible village traversé par le chemin de randonnée GR 63, reliant Avignon aux Cévennes. Son charme méridional réside dans ses ruelles anciennes et ses maisons de pierres. Les terres environnantes sont principalement constituées de bois et de pâtures, tandis que les cultures se concentrent principalement sur la céréaliculture, avec quelques oliviers et mûriers en marge. Sur les coteaux des collines calcaires, on y cultive également la vigne.

Le village abrite une statue-menhir, une pierre sculptée anthropomorphe datant du chalcolithique, appartenant à la civilisation Fontbuxienne, datant de la seconde moitié du troisième millénaire et de la première moitié du deuxième millénaire av. J.-C. Une copie de cette statue est visible dans une niche à la mairie, tandis que l’original est exposé au muséum d’histoire naturelle de Nîmes. Des découvertes archéologiques de céramiques sur le site de Roucaute, datées des Ve et VIe siècles av. J.-C., ainsi que des vestiges d’une enceinte, témoignent d’une occupation humaine à l’époque protohistorique.

Le village de Bragassargues est mentionné pour la première fois en 959, sous le nom de « Bracacianicus ». Il est également connu pour être le lieu de naissance de Jacques Bonbonnoux, né en 1673, qui rejoignit les camisards en 1703 et joua un rôle important dans la résistance pendant plus de 27 ans avant de s’exiler en Suisse.

Le patrimoine de Bragassargues comprend également le puits du village, datant probablement du XIXe siècle, constitué d’un puits-pompe surmonté d’une ferronnerie et d’un abreuvoir. Il est construit en maçonnerie de pierre et comprend une portion droite de briques à l’endroit où le puiseur se penchait pour amener le seau.

Carte interactive

Localisez les points d'intérêts de la collectivité

Revenir en haut de page